Codec APT Multi-Channel MPX - Rob Meuser

  24 août 2016

APT Codec sélectionné pour lancer la nouvelle liaison Studio-Émetteur MPX numérique sur IP pour KBLT

Engineaux Inc est spécialisé dans l’implantation de nouvelles technologies, et en tant que directeur technique, être impliqué dans des déploiements à la pointe de la technologie est une vraie passion pour moi.

C’est ainsi que j’ai récemment conçu et écrit le cahier des charges des équipements d’une des premières liaisons studio-émetteur MPX numérique sur IP aux États-Unis pour la station FM KBLT (K-TRUE) de Rice University.

KBLT (K-TRUE) voulait mettre en place une connexion toute nouvelle, en essayant d’utiliser au mieux l’infrastructure fibre existante pour la liaison STL, et en respectant les normes des technologies de l’information. Nous voulions que la bande de base MPX complète passe du studio par IP sur fibre. Le but était, en partie, de minimiser le plus possible les équipements actifs sur le site d’émission.

À ma connaissance, il existe aujourd’hui seulement 3 codecs qui permettent le transport du MPX numérique, et nous devions choisir le mieux adapté à nos besoins. Le coût est toujours un facteur à considérer, mais nous devions également comparer les fonctions et l’efficacité globale de la solution. Au final, nous avons sélectionné l’APT Multichannel Codec. Son prix est compétitif, il offre la fiabilité dont nous avons besoin, et il possède des fonctions SNMP pour le contrôle à distance. Comme ça, nous n’avions pas besoin d’un système de contrôle à distance distinct, ce qui a réduit le coût global de la solution, et nous a permis d’atteindre notre but – celui de réduire au maximum le nombre d’équipements sur le site d’émission. 

Nous avons utilisé l’option MPX numérique sur AES de l’APT Multichannel Codec, avec une composante RDS embarquée dans le MPX, générée au studio. Nous avons également utilisé des GPIOs.

Nous avons considéré la technologie SureStream pour augmenter la fiabilité de la liaison, mais nous avons ensuite appris qu’il n’y avait qu’une seule liaison fibre vers le site d’émission. Dans la mesure où c’est une liaison dédiée, ce chemin unique est hautement fiable. Cependant, dans le cas de chemins alternatifs disponibles tels que deux liaisons radio IP, je recommanderais SureStream pour assurer une diversité et donc une meilleure fiabilité.

Ce déploiement est le premier système APT aux États-Unis avec l’option MPX numérique, et je crois qu’aujourd’hui, il n’y en a pas plus de 6 en opération.

Notre expérience pour installer le système APT a été simple, et lorsque nous avons eu des soucis de licence, Tony Peterle au bureau de Miami s’est démené pour les résoudre.

J’ai appris qu’APT a travaillé directement avec le groupe allemand ARD lorsqu’ils ont développé l’option MPX pour développer la technologie OMC (Over Modulation Cancellation)

OMC signifie que si un flux IP MPX est interrompu à cause d’un évènement « perte de connexion », ou à cause de paquets perdus, on ne peut pas avoir une sur-modulation de la porteuse RF à cause des discontinuités du signal causées par le réseau.

L’algorithme OMC permet d’éviter les pics hauts en utilisant un filtre à moyenne glissante. Il supprime les fréquences harmoniques au-dessus du spectre de 15 kHz, et la déviation RF ne dépasse pas les limites permises (2%). Le plus important est que l’algorithme OMC agit seulement sur le(s) paquet(s) perdu(s) et ne modifie aucunement le signal d’origine lors du fonctionnement normal.

Jusqu’à maintenant, les équipements APT ont été impeccables, stables et fiables, et à long terme, l’utilisation du MPX numérique aide Rice University à réaliser des économies importantes en réduisant les ressources humaines nécessaires à la maintenance.

 

En savoir plus sur le Codec APT AoIP Multi-Channel